Pour les enseignants de primaire


L'orthographe s'enseigne systématiquement et régulièrement .
Les enfants arrivent en début d'année avec un bagage orthographique. Ils doivent en fin d'année avoir une meilleure orthographe.
Comment obtenir ces progrès ?

Nos élèves doivent avoir appris un plus grand nombre des mots qui forment la base de notre lexique. Ces mots à savoir par cœur figurent en bas des pages d’ORTH, après les exercices des règles. Ce sont les mots les plus fréquents de la langue écrite, ceux qu’on ne peut pas ignorer.

Nos élèves doivent avoir appris de nouvelles règles ou réappris des règles qu'ils avaient commencé à étudier, car une même règle d'orthographe a une difficulté variable en fonction de la syntaxe et des mots qui l'entourent.

Nos élèves doivent progressivement jongler de mieux en mieux avec la conjugaison. Les verbes fondamentaux, présentés sous forme de tableaux accompagnés d’exercices, doivent être appris en priorité.

Un test de départ est utile pour connaître rapidement le niveau de ses élèves en début d'année. À partir des résultats, vous pouvez déterminer un programme d'apprentissage adapté à votre classe et même, si vous le désirez, à chaque élève.

Un test final permet de faire le bilan des acquis et de repérer les règles qui ont besoin d’être révisées.

Le livre d'orthographe doit être un outil utilisable à tout moment, en classe comme à la maison, pour permettre de résoudre une difficulté, de démarrer un apprentissage ou de le renforcer.

L'orthographe peut aussi donner lieu à des conseils individualisés. En corrigeant vos dictées, vous pouvez noter en marge le numéro d'une règle (R10, R32?) si vous voyez une erreur. C'est rapide en utilisant la liste des règles qui figure dans le livre. Et chaque enfant dispose alors d'objectifs de travail correspondant à ses propres erreurs.

La règle illustrée permet aux enfants d'exprimer à leur façon, en s'aidant des dessins, une difficulté d'orthographe. Avant de leur faire retenir la formulation de la règle, faites-leur d'abord dire ce qu'ils voient dans le tableau du haut de la page. Comment le comprennent-ils ? Avec quels mots le diraient-ils ? C'est une façon pour vous de mettre au jour des raisonnements faux. Il vous est alors facile d'aider efficacement vos élèves.